Hunter x Hunter Unlimited

Naissance d'une Yuki-onna (PNJ)

 :: Montagnes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 20/05/2016
Dim 12 Nov - 12:46
Elle a froid. Très froid. Jackie s'attendait à beaucoup de choses dans cet endroit, mais elle ne pensait pas que le froid serait aussi mordant, aussi brutal ni dévorant. Elle a tellement froid qu'elle a presque l'impression que son corps brûle, ce qui indique le froid mordant de la zone. En même temps... A part son trench coat, peu de choses la préservent actuellement du froid qui l'entoure, sachant qu'elle ne porte que sa tenue habituelle en dessous : un short et un chemisier, le tout couvert d'un simple manteau de cuir. Elle ne peut pas s'empêcher de grimacer légèrement alors qu'elle ferme vivement la porte de l'auberge derrière elle, grimace qui gagne en intensité lorsque les regards des différents clients, la plupart semblant presque pâlir d'horreur en la voyant se tournent vers elle. Non, pas "semblant" en fait : elle n'a même pas le temps de clairement voir ce qui l'entoure qu'une femme à la corpulence forte apparaît brusquement devant elle, lui jetant presque une couverture sur le dos avant de littéralement la traîner devant le feu brûlant dans une cheminée au fond de la pièce. Il s'agit d'une montagnarde aux longs cheveux blancs, approchant surement de la soixantaine, quoi qu'elle soit plutôt bien conservée. De fait, si ce n'était pas pour le corps parfaitement "droit", elle aurait presque eue l'impression d'avoir affaire à Tsubone. Là, l'hôtesse est âgée, mais a quand même la forme du haut de son mètre quatre vingt, avec un teint buriné ce qui prouve qu'elle sort souvent au soleil. Une vraie montagnarde donc... une montagnarde apparemment furieuse et très maternelle à en juger par la voix avec laquelle elle est en train de la disputer.

"Mais enfin, petite ! Tu veux attraper la mort ? Se promener par ce temps habillée comme ça ? Attends un moment, je reviens avec quelque chose de chaud !"

Jack n'a rien le temps de dire que la femme repart déjà, la laissant seule devant le feu bien qu'elle puisse facilement sentir sur elle les regards de pratiquement tous les clients de l'auberge ce qui la fait se tasser légèrement sur elle même, ne pouvant pas s'empêcher de se dire que c'était probablement la pire idée qu'elle ait eue depuis longtemps déjà. De fait, elle n'ose même pas imaginer la correction qui l'attend lorsqu'elle va rentrer au manoir... Ou pire, la réaction de Kirua quand il l'apprendra. Depuis son adoption, elle a fait beaucoup de choses, certaines dangereuses, d'autres moins. Mais ce qu'elle prépare... c'est probablement la chose la plus dangereuse dont elle a pu avoir l'idée jusqu'ici. Son grand frère possède un nen élémentaire, chose plutôt rare d'après ce qu'elle a compris. Et pour cause : pour avoir un élément dans son aura, il faut le connaître sur le bout des doigts, physiquement et mentalement. Il faut littéralement y être exposé de la manière la plus stricte qui soit et surtout, de manière violente ou répétée.
Naturellement, elle aurait pu se contenter de faire comme son frère et utiliser les moyens que sa famille lui a donnés, mais...


****Ce n'est pas moi... La foudre n'est pas mon élément préféré et elle n'a aucun rapport avec moi, à part l'essentiel. Kirua-nii est rapide, direct et frappe littéralement comme l'éclair, avec ou sans nen. Cet élément lui va parfaitement bien. Et puis, je sais pas... ce serait comme imiter quelque chose pour quoi il a peut être travaillé pendant un temps fou.****

Elle a une chance. une chance d'être elle-même, d'avoir un pouvoir unique. Elle-même ne sait pas pourquoi elle a choisit la glace comme élément. C'est certes polyvalent si on a assez d'imagination, mais... C'est alors qu'elle baisse la tête, soupirant légèrement. Cela fait cinq jours qu'elle a croisé Lindorië. Cinq jours qu'elle s'est rendu compte de ce qui était arrivé à Gotoh et qu'elle a compris ce qui risquait de se produire si son grand frère se rendait compte de la supercherie tentée par ses parents. Elle se rappelle encore ce froid mordant envahissant son coeur et de cette peur toute aussi glacée en se rendant compte qu'elle était prise entre deux feux. Qu'elle est toujours prise entre deux feux d'ailleurs. Peu importe ce qu'elle fait : si elle dit ce qu'elle sait à Kirua, ce dernier va haïr la famille encore plus, sans compter la colère de ses parents. Mais si elle ne lui dit pas et qu'il le découvre par lui-même (et elle est sure qu'il le fera), il va LA haïr ainsi que le reste de la famille... et s'il y a bien une chose dont elle est sure qu'elle ne se remettra jamais, c'est bien d'être haïe par Kirua. Peu importe ce qu'elle fera cependant, elle sera toujours perdante, chose qui ne manque pas de la faire soupirer. Le froid est toujours là. Même avec l'énorme couverture dans laquelle elle
est recroquevillée ou les énormes flammes devant elle. Son corps lui-même est chaud, mais son coeur demeure complètement froid. Tout est partit en vrille depuis son séjour à la tour. Et maintenant, elle se retrouve au milieu de ce qui était autrefois une famille plus ou moins soudée, désormais sur le point d'exploser. Une main chaude qui se pose d'un coup sur son épaule à travers la couverture la fait sursauter et elle tourne la tête, juste à temps pour voir...


"Zafi-nee..."

La gitane est en effet parfaitement reconnaissable, même si elle porte une tenue beaucoup plus recouvrante que d'habitude. La jeune femme est toujours aussi jolie, même si sa silhouette disparaît sous l'énorme doudoune noire au col de fourrure blanc, le pantalon polaire également noire et les bottes fourrées. La tenue est radicalement différente de celle qu'elle portait avant, mais d'un autre côté, si elle-même a des soucis avec le froid, nul doute que pour une femme habituée à la chaleur des îles du Sud, ça doit être un vrai supplice. Ses cheveux noirs sont recouverts par un bonnet rouge et elle n'a nullement besoin de regarder pour savoir que les mains sont gantées. Une tenue faire pour ce climat donc, contrairement à la sienne. D'ailleurs, à en juger par le regard sévère qu'elle voit posée sur elle, la couverture n'empêche pas du tout la jeune femme de voir la tenue beaucoup trop légère qu'elle porte en dessous, chose qui lui fait baisser la tête tandis qu'elle murmure doucement :

"Pas la peine de me r-regarder comme ça, Nee-san... Je s-sais que c'est une idée stupide. Mais je sais aussi que le nen demande des sacrifices et celui là tout particulièrement. Au m-moins, je t'ai appelée n-non ? J'aurais pu être encore plus stupide et essayer de faire ça s-seule..."
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2016
Dim 12 Nov - 13:55
Naissance d'une Yuki-Onna.

La femme lança un regard sévère à la gamine, le genre de regard voulant en dire aussi long que les paroles qu’elle prononça juste après :

-Oui et tu aurais été capable de le faire ! Mais quelle idée aussi cet entrainement stupide ? –Elle s’emmitoufla un peu plus dans sa doudoune- tu n’aurais pas pu choisir le feu ou l’eau ? Un truc plus chaud que cette maudite glace !


Entre l’inquiétude qu’elle éprouva pour la petite et le froid qu’il lui gelait les os, elle était d’une sale humeur, mais son calme naturel lui évitait de s’énerver bêtement. Comme-ci gesticuler et crier était réellement utile dans ce genre de situation.
Zafira se posa alors à côté de Jackie tout en retirant son bonnet et ses gants. Elle les jeta négligemment à côté d’elle, tout en ébouriffant d’une main sa propre chevelure. Son regard gris se posa sur la petite et dans un soupir mêlé à un rire, elle lui lança :

-Dans quelle histoire tu m’as encore embarquée ? –elle remonta légèrement la couverture qui recouvrait la petite- je te jure que si jamais il t’arrive quelque chose de grave et que je ne te retrouve pas dans ces sales montagnes... –elle donna des tout petits coups avec son index sur l’épaule de la petite- ...je te retrouverais, je te botterais les fesses, puis je mourrai de culpabilité. Je me suis bien fait comprendre jeune fille ?

Après sa pointe d’humour, un petit sourire naquit sur son visage. Néanmoins, sa voix trahissait une réelle inquiétude pour sa protégée : elle n’était pas d’accord pour cette entraînement, mais connaissant le phénomène, elle savait qu’elle l’aurait fait, avec ou sans son accord. Donc, tant qu’à faire, autant qu’elle soit là pour la protéger… autant qu’on pouvait protéger une personne d’elle-même. 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 20/05/2016
Jeu 15 Fév - 21:07
La réaction de la jeune femme est si peu étrange que ça n'en est même pas drôle. Jack a su sitôt qu'elle a eue son amie au téléphone que cette dernière réprouvait l'idée. Et à l'évidence, cette réprobation n'a fait qu'empirer depuis. Pour que même la gitane, pourtant une véritable esclavagiste pendant les entraînements aille jusqu'à qualifier son idée de stupide, cela indique clairement à quel point son idée est mauvaise. Et pourtant, Jackie sait qu'elle a raison. Peu importe à quel point elle se maudit pour cette idée, à quel point elle-même se dit que c'est pratiquement un suicide et que s'en sortir intacte est pratiquement impossible, elle sait qu'elle ne peut pas faire autrement. Naturellement, comme Zafina le lui dit, elle aurait aisément pu prendre un élément plus "chaud", tel que l'eau ou le feu. mais ce que la jeune femme semble oublier, c'est que pour utiliser un élément, il faut le connaître intimement. C'est la première loi de la transmutation après tout. Une loi que la gitane lui a  personnellement enseignée. Son grand frère a obtenu son pouvoir grâce aux longues heures passées à encaisser les milliers de volts de son entraînement à la torture. Elle pourrait en faire de même, mais elle est loin d'avoir la résistance de ses grands frères. Le feu est horriblement douloureux et laisserait des traces indélébiles, même avec de multiples soins. Quant à l'eau, les applications d'un tel pouvoir sont limitées. La glace en revanche, avec un peu d'imagination pourrait être presque aussi versatile que les éclairs de Kirua... même si pour le coup, elle ne peut pas s'empêcher, de grimace en se rendant compte que peut être, elle s'est un peu avancée sur le sujet. Certes, son nen, en quantité suffisante empêchera divers effets secondaires comme les engelures, mais là est tout le problème justement : en quantité suffisante... raison pour laquelle elle a fait appel à la gitane au lieu de demander à sa famille.

****Maman n'aurait jamais accepté. Peu importe les précautions, et ma manière de présenter les choses.Si tôt après le départ de Kirua et Karuto, apprendre que je comptais tenter un entraînement aussi dangereux l'aurait mise dans tous ses états. Grand père et Père auraient peut être accepté, mais ça aurait provoqué encore plus de conflits. Ma manière de faire est la meilleure... même si je préfère pas penser à la correction qui m'attendra quand je rentrerai...****

A cette idée, un frisson lui vrille la colonne vertébrale toute entière. Miruki est du genre a beaucoup s'amuser pendant les entraînements... surtout lorsqu'il s'agit d'entraînements faits pour punir. Elle a beau adorer son grand frère, l'idée d'être fouettée par ce dernier pendant probablement des heures n'est pas non plus un motif de réjouissances. Habituée à la douleur ou pas, cela reste particulièrement inconfortable. Enfin, fouettée... Kikyo tolère beaucoup de méthodes d'entraînement, mais celle-ci est loin d'être sa préférée dans la mesure où elle n'apprécie pas les marques que cela laisse. En tous cas pas sur elle. Cela dit, elle se contente de soupirer avant d'expliquer, resserrant légèrement la couverture autour d'elle :

"Tu v-veux savoir une c-chose ? J'aurais pu prendre la foudre, comme mon grand frère. Ou même le poison vu que mon sang contient pas mal d'impuretés à cause de l'Etoile Filante. Mais... Depuis notre rencontre, je me suis demandée... qu'est ce que je suis ? Réellement ? Est ce que je suis une Zoldik ? Est ce que je suis une orpheline ? Est ce qu'un jour, je vais de nouveau... est ce qu'un jour, je vais de nouveau me retrouver seule ? Et là ce... ce f-froid..."

Elle se rappelle encore ce froid horriblement glacial qui lui dévorait le coeur à cette seule idée. Se retrouver seule ? Se retrouver de nouveau seule ? Cette idée l'a terrifiée au plus haut point. Jack sait qu'elle est plus forte qu'une enfant normale et que même si elle se retrouvait seule, elle pourrait aisément survivre. Mais ne plus avoir d'endroit à retourner ? Ne plus avoir de mère l'attendant chaque jour en rentrant d'une mission ? Ne plus avoir de grand frère pour lui montrer ses inventions ? Ne plus avoir Kirua ou Karuto ? Après avoir goûté à ce paradis après l'enfer  de l'Etoile Filante, elle sait une chose : si jamais elle est de nouveau seule... Elle pourrait certes survivre en terme de capacités, mais... Mentalement, elle sait même pas si elle aurait la force de continuer !

"Tu comprends ? J'ai goûté à ce froid. Il fait déjà partie de moi alors... autant aller jusqu'au bout."

Alors que Zafira lui indique clairement qu'elle n'a pas intérêt à subir quelque chose de grave pendant cet entraînement (et lui garantit de sérieuses retombées dans le cas contraire), Jackie sourit légèrement, sentant son coeur glacé se réchauffer légèrement. C'est plus ou moins la raison pour laquelle elle a fait appel à la jeune femme après tout. A part sa confiance envers elle. Ce qu'elle s'apprête à faire est dangereux, même avec l'aide d'un maître du Nen. Cela va demander un contrôle parfait de son aura : trop de puissance dans son Ten la gardera certes au chaud, mais l'épuisera beaucoup trop vite et finira par la mettre ko... et donc à l'entière merci de son futur élément. Pas assez et les effets secondaires provoqueront de sérieux dommages à son corps. Cette idée en tête, elle se lève avant de laisser la couverture reposer sur le dossier de sa chaise, laissant ainsi sa tenue beaucoup trop légère apparaître (et s'attendant parfaitement à une réaction probablement vive de son amie). Il faut mieux en finir et vite. Avant qu'elle ne perde sa détermination. Parce que même maintenant, elle ne peut pas empêcher une forte appréhension en imaginant la douleur qui l'attend pendant son entraînement, même si au moins, sa protectrice est là.

"Je... ça me va. Je propose juste qu'on reste près du village, au cas où. Comme ça, si je me rate... On aura pas loin à aller pour se remettre à l'abri..."

Mieux ne vaux pas préciser que les échecs sont très probables... et probablement nombreux. A tel point que Jack ne peut pas s'empêcher de se regarder un bref moment dans l'une des vitres, notant chaque détail de son visage en se demandant subitement si quelque chose aura changé lorsqu'elle reviendra... et de quel type de changement il s'agira...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2016
Lun 20 Aoû - 19:05
Naissance d'une Yuki-Onna.

Quand la petite lui parla des autres éléments qu’elle aurait pu prendre, elle soupira doucement. Elle aurait pu lui dire la vérité la plus simple : en réalité, on est toujours seul face à soi-même. Mais elle garda ces paroles pour elle-même, rien ne servait de faire peur à Jackie, elle commençait un entrainement difficile et elle allait avoir besoin de toute sa puissance psychologique.
La gitane se serra dans ses vêtements en regardant Jackie, cette enfant pensait trop pour son âge. Là où elle devrait juste songé à l’école, à ses amis ou à d’autres choses de son âge. Elle parlait du froid glacial qui habitait chaque personne ayant connu des épreuves horribles dans sa vie. Elle maudissait intérieurement le destin. C’était injuste, mais c’était la vie et la jeune femme allait devoir se faire à cette idée pour aider du mieux possible sa protégée.

-Tu sais… On a tous ce froid en nous, certains l’enfouissent, d’autre se battent avec toute leur vie. Toi, tu cherches à l’apprivoiser, c’est un gros défi. Et tu sais pertinemment que je ne te laisserais pas tomber mais, pense juste que les gens ne sont pas tous comme ça, ou alors ils ne seront pas assez forts pour survivre à tes choix –la brune remis ses cheveux en place- Evidement, je ne tomberai pas, mais évite d’entrainer des gens dans tes futures chutes et il y en aura encore plein à venir –elle s’apaisa un peu, et adressa un sourire en coin à la petite fille- et j’espère les voir toutes, pour mieux te voir te relever.

Zafira détourna ensuite son regard vers le feu et, dans la prunelle de ses yeux, la flamme vacillante lui donnait presque un air inquiétant. Elle ne mentait pas quand elle disait qu’elle avait envie de mettre une raclée à la gamine. C’était inconscient, mais en même temps, elle ne pouvait pas l’abandonner. La gitane savait bien que la petite avait une famille, mais, elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’ils ne seraient pas là pour elle, comme elle le faisait. Elle ne se mettait pas à la place de la mère de cette enfant, non, mais elle se considérait comme la barrière qui protégeait Jackie d’elle-même.
Ses yeux suivirent la petite quand elle se leva et, la couverture tombant, dévoilant sa tenue et par extension son corps. Presque automatiquement, ses sourcils se froncèrent et une vive colère jaillit en elle. Elle ne dit rien, sachant pertinemment que son regard en disait déjà beaucoup et puis, elle préférait garder de la colère en stock, sachant qu’elle risquait d’en avoir largement besoin avec cette gamine.
Elle lui proposa ensuite de rester près du village pour s’entrainer. Zafira lui lança alors un regard qui lançait des éclairs :

-Evidemment qu’on va rester près du village ! Il est hors de question que tu partes loin du village ! –elle se rembrunit- et ce n’est pas négociable, tant que je suis là, tu restes près de ce village ! –elle haussa un sourcil- et ne me dit pas « si je me rate » il est évident que tu vas te rater, personne ne maitrise le nen du premier coup et surtout pas dans ces conditions…

Une voix au fond de Zafira lui disait que c'était une mauvaise idée... une très mauvaise idée... Mais une autre voix lui disait que c'était sûrement l'un des plus gros défi de sa vie et elle ne reculait jamais devant un défi.
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Yu-Gi-Oh! - Tin Box - Pack du Duelliste Collection '08
» Buongiorno! (Histoire de changer de kikou, hi, konichiwa...)
» [Couture] P10: La tenue d'Augustine ♣ !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter x Hunter Unlimited :: Montagnes-
Sauter vers: