Hunter x Hunter Unlimited

Naissance d'une Yuki-onna (PNJ)

 :: Montagnes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2016
Dim 12 Nov - 12:46
Elle a froid. Très froid. Jackie s'attendait à beaucoup de choses dans cet endroit, mais elle ne pensait pas que le froid serait aussi mordant, aussi brutal ni dévorant. Elle a tellement froid qu'elle a presque l'impression que son corps brûle, ce qui indique le froid mordant de la zone. En même temps... A part son trench coat, peu de choses la préservent actuellement du froid qui l'entoure, sachant qu'elle ne porte que sa tenue habituelle en dessous : un short et un chemisier, le tout couvert d'un simple manteau de cuir. Elle ne peut pas s'empêcher de grimacer légèrement alors qu'elle ferme vivement la porte de l'auberge derrière elle, grimace qui gagne en intensité lorsque les regards des différents clients, la plupart semblant presque pâlir d'horreur en la voyant se tournent vers elle. Non, pas "semblant" en fait : elle n'a même pas le temps de clairement voir ce qui l'entoure qu'une femme à la corpulence forte apparaît brusquement devant elle, lui jetant presque une couverture sur le dos avant de littéralement la traîner devant le feu brûlant dans une cheminée au fond de la pièce. Il s'agit d'une montagnarde aux longs cheveux blancs, approchant surement de la soixantaine, quoi qu'elle soit plutôt bien conservée. De fait, si ce n'était pas pour le corps parfaitement "droit", elle aurait presque eue l'impression d'avoir affaire à Tsubone. Là, l'hôtesse est âgée, mais a quand même la forme du haut de son mètre quatre vingt, avec un teint buriné ce qui prouve qu'elle sort souvent au soleil. Une vraie montagnarde donc... une montagnarde apparemment furieuse et très maternelle à en juger par la voix avec laquelle elle est en train de la disputer.

"Mais enfin, petite ! Tu veux attraper la mort ? Se promener par ce temps habillée comme ça ? Attends un moment, je reviens avec quelque chose de chaud !"

Jack n'a rien le temps de dire que la femme repart déjà, la laissant seule devant le feu bien qu'elle puisse facilement sentir sur elle les regards de pratiquement tous les clients de l'auberge ce qui la fait se tasser légèrement sur elle même, ne pouvant pas s'empêcher de se dire que c'était probablement la pire idée qu'elle ait eue depuis longtemps déjà. De fait, elle n'ose même pas imaginer la correction qui l'attend lorsqu'elle va rentrer au manoir... Ou pire, la réaction de Kirua quand il l'apprendra. Depuis son adoption, elle a fait beaucoup de choses, certaines dangereuses, d'autres moins. Mais ce qu'elle prépare... c'est probablement la chose la plus dangereuse dont elle a pu avoir l'idée jusqu'ici. Son grand frère possède un nen élémentaire, chose plutôt rare d'après ce qu'elle a compris. Et pour cause : pour avoir un élément dans son aura, il faut le connaître sur le bout des doigts, physiquement et mentalement. Il faut littéralement y être exposé de la manière la plus stricte qui soit et surtout, de manière violente ou répétée.
Naturellement, elle aurait pu se contenter de faire comme son frère et utiliser les moyens que sa famille lui a donnés, mais...


****Ce n'est pas moi... La foudre n'est pas mon élément préféré et elle n'a aucun rapport avec moi, à part l'essentiel. Kirua-nii est rapide, direct et frappe littéralement comme l'éclair, avec ou sans nen. Cet élément lui va parfaitement bien. Et puis, je sais pas... ce serait comme imiter quelque chose pour quoi il a peut être travaillé pendant un temps fou.****

Elle a une chance. une chance d'être elle-même, d'avoir un pouvoir unique. Elle-même ne sait pas pourquoi elle a choisit la glace comme élément. C'est certes polyvalent si on a assez d'imagination, mais... C'est alors qu'elle baisse la tête, soupirant légèrement. Cela fait cinq jours qu'elle a croisé Lindorië. Cinq jours qu'elle s'est rendu compte de ce qui était arrivé à Gotoh et qu'elle a compris ce qui risquait de se produire si son grand frère se rendait compte de la supercherie tentée par ses parents. Elle se rappelle encore ce froid mordant envahissant son coeur et de cette peur toute aussi glacée en se rendant compte qu'elle était prise entre deux feux. Qu'elle est toujours prise entre deux feux d'ailleurs. Peu importe ce qu'elle fait : si elle dit ce qu'elle sait à Kirua, ce dernier va haïr la famille encore plus, sans compter la colère de ses parents. Mais si elle ne lui dit pas et qu'il le découvre par lui-même (et elle est sure qu'il le fera), il va LA haïr ainsi que le reste de la famille... et s'il y a bien une chose dont elle est sure qu'elle ne se remettra jamais, c'est bien d'être haïe par Kirua. Peu importe ce qu'elle fera cependant, elle sera toujours perdante, chose qui ne manque pas de la faire soupirer. Le froid est toujours là. Même avec l'énorme couverture dans laquelle elle
est recroquevillée ou les énormes flammes devant elle. Son corps lui-même est chaud, mais son coeur demeure complètement froid. Tout est partit en vrille depuis son séjour à la tour. Et maintenant, elle se retrouve au milieu de ce qui était autrefois une famille plus ou moins soudée, désormais sur le point d'exploser. Une main chaude qui se pose d'un coup sur son épaule à travers la couverture la fait sursauter et elle tourne la tête, juste à temps pour voir...


"Zafi-nee..."

La gitane est en effet parfaitement reconnaissable, même si elle porte une tenue beaucoup plus recouvrante que d'habitude. La jeune femme est toujours aussi jolie, même si sa silhouette disparaît sous l'énorme doudoune noire au col de fourrure blanc, le pantalon polaire également noire et les bottes fourrées. La tenue est radicalement différente de celle qu'elle portait avant, mais d'un autre côté, si elle-même a des soucis avec le froid, nul doute que pour une femme habituée à la chaleur des îles du Sud, ça doit être un vrai supplice. Ses cheveux noirs sont recouverts par un bonnet rouge et elle n'a nullement besoin de regarder pour savoir que les mains sont gantées. Une tenue faire pour ce climat donc, contrairement à la sienne. D'ailleurs, à en juger par le regard sévère qu'elle voit posée sur elle, la couverture n'empêche pas du tout la jeune femme de voir la tenue beaucoup trop légère qu'elle porte en dessous, chose qui lui fait baisser la tête tandis qu'elle murmure doucement :

"Pas la peine de me r-regarder comme ça, Nee-san... Je s-sais que c'est une idée stupide. Mais je sais aussi que le nen demande des sacrifices et celui là tout particulièrement. Au m-moins, je t'ai appelée n-non ? J'aurais pu être encore plus stupide et essayer de faire ça s-seule..."
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2016
Dim 12 Nov - 13:55
Naissance d'une Yuki-Onna.

La femme lança un regard sévère à la gamine, le genre de regard voulant en dire aussi long que les paroles qu’elle prononça juste après :

-Oui et tu aurais été capable de le faire ! Mais quelle idée aussi cet entrainement stupide ? –Elle s’emmitoufla un peu plus dans sa doudoune- tu n’aurais pas pu choisir le feu ou l’eau ? Un truc plus chaud que cette maudite glace !


Entre l’inquiétude qu’elle éprouva pour la petite et le froid qu’il lui gelait les os, elle était d’une sale humeur, mais son calme naturel lui évitait de s’énerver bêtement. Comme-ci gesticuler et crier était réellement utile dans ce genre de situation.
Zafira se posa alors à côté de Jackie tout en retirant son bonnet et ses gants. Elle les jeta négligemment à côté d’elle, tout en ébouriffant d’une main sa propre chevelure. Son regard gris se posa sur la petite et dans un soupir mêlé à un rire, elle lui lança :

-Dans quelle histoire tu m’as encore embarquée ? –elle remonta légèrement la couverture qui recouvrait la petite- je te jure que si jamais il t’arrive quelque chose de grave et que je ne te retrouve pas dans ces sales montagnes... –elle donna des tout petits coups avec son index sur l’épaule de la petite- ...je te retrouverais, je te botterais les fesses, puis je mourrai de culpabilité. Je me suis bien fait comprendre jeune fille ?

Après sa pointe d’humour, un petit sourire naquit sur son visage. Néanmoins, sa voix trahissait une réelle inquiétude pour sa protégée : elle n’était pas d’accord pour cette entraînement, mais connaissant le phénomène, elle savait qu’elle l’aurait fait, avec ou sans son accord. Donc, tant qu’à faire, autant qu’elle soit là pour la protéger… autant qu’on pouvait protéger une personne d’elle-même. 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Yuki le renard blizzard : Chapitre 1
» Yuki Aoyama Nagasaki
» Yuki la nouvelle déesse de la mort
» Yu-Gi-Oh! - Tin Box - Pack du Duelliste Collection '08
» Buongiorno! (Histoire de changer de kikou, hi, konichiwa...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter x Hunter Unlimited :: Montagnes-
Sauter vers: