Hunter x Hunter Unlimited

Quand l'agneau vient au loup...

 :: La Lune Noire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Dim 23 Juil - 12:02
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



La journée avait parfaitement bien débuté pour Lilith. Après avoir fermée le club, aux alentours des 8h du matin, elle était directement montée se coucher. Elle trouva le sommeil rapidement et réussi à dormir 2h pleine. Son réveil fut en sursaut mais elle était prête à attaquer une nouvelle journée. Après sa douche, elle disparue dans sa chambre où elle s'entraîna pendant 5h. 
Ce fut donc sur les coups de 15h que la Reine ressortie et fut enfin à disposition des gens. La blonde donna l'argent du mois à ses enfants et à ses employés, le mois avait été bon et chacun avait eu le droit à sa petite prime habituelle. Une petite voix l'interrompit, elle se retourna d'un bloc pour regarder la fille qui l'avait stoppée dans son travail: c'était une nouvelle dans le "service", une petite de 13 ans que ses parents avaient vendu à Lilith. Elle était mignonne avec sa bouille ronde et ses longs cheveux blonds mais ses yeux étaient rougis donnant à son visage un air boursouflé. Elle pris la parole après que la blonde l'ai invitée d'un geste de la main:


-Je ne veux pas vous déranger Lilith mais -elle semblait paniquer à l'idée de ce qu'elle allait dire- je ne veux pas retourner au travail ce soir... Je veux pas être de nouveau avec des hommes et....

Elle éclata en sanglot avant d'avoir finie sa phrase. La blonde ne se démonta pas malgré le léger pincement au cœur que la gamine lui provoquait :

-Ecoute, tu travailles pour moi... D'accord ? -la gamine hocha la tête, inquiète- donc quand je dis que tu travailles 2 jours par semaine -elle pointa son doigts pointu sur le torse de la gamine- TU travailles 2 jours par semaine ! Et ce n'est pas négociable, d'accord ? -la gamine hocha de nouveau la tête malgré les larmes qui roulaient sur ses joues- allez hors de ma vue ! 

La petite disparue sans demander son reste.

La blonde savait que cette gamine était dehors ce soir, juste en face de la Lune Noire. Elle ne risquait rien, exceptée d'avoir des clients. 

Dans un soupir de lassitude Lilith se releva et regarda l'heure à une horloge: 17h32. Elle ne se rendait vraiment pas compte du temps qui passait. Elle se releva pour aller se préparer pour la nuit à venir, il ne fallait surtout pas rater le samedi soir, s'ils rataient cette soirée, ils pourraient tous dirent adieu à leurs primes. 

La blonde s'habilla d'un simple jean noir ainsi que d'un débardeur de la même couleur, laissant voir une grande partie de son décolletée. Sans pour autant avoir une poitrine énorme, bien au contraire, elle faisait toujours son effet aux hommes. Elle termina sa tenue par une écharpe rouge qui tomba négligemment sur ses épaules et elle se mit des bijoux en or sur les bras les mains et le cou. C'était trop et extravagant ? C'était ce qu'elle voulait. Question chaussure elle d'équipage de talons aiguilles absolument énorme, ces derniers devait lui faire gagner au moins 30 centimètre. Une fois prête elle checkat l'heure: 18h10
Elle se décida à attendre paisiblement 22h en prenant un peu de temps pour elle. Lilith attrapa alors un livre qui était sur sa table de cheveux depuis bien trop longtemps, à en juger par la poussière sur ce dernier, et elle entama de le lire.

Elle eu juste le temps de le terminer que Victor vint la chercher. Le grand chauve l'amena jusqu'à son trône où elle attendait que ses enfants se placent à ses côtés, respectivement : Eris à sa droite, Shogun à sa gauche, Béatrice assise sur un des accoudoirs et les jumelles posées dans un des côtes de l'énorme sofa en train de chahuter gentiment. 
La musique démarra, écrasant de ses basses tous les malheurs des clients, les lumières suivirent éblouissant les plus timides et rendant tous les clients similaires vus du dessus. Puis les premiers clients arrivèrent et la boîte se remplie en quelques minutes. Lilith eu une pensée pour la gamine dehors, mais d'un haussement d'épaules elle balayait ses remords. Elle préférait songer à sa recette de ce soir qui s'annonçait énorme en vue de l'énorme queue qu'il y avait à l'entrée. Des centaines de fois qui espérait passer les videurs, eux qui ne laissaient passer que les gens que Lilith leurs indiquaient, les plus riches ou les plaisirs pour les yeux. 

Le cul vissé dans son sofa-trône Lilith regardait les gens qui venaient lui demander des faveurs pour diverses raisons, elle refusait tout le temps en se retenant de les faire tuer. Ils en demandaient beaucoup trop pour un rien et ça allait crescendo depuis le début du mois: elle se ramollissait ? 

Devant cette interrogation elle eu un rictus mauvais : peut-être que oui, mais pas ce soir. L'homme suivant qui lui demanda un truc ce fit tuer sur le champ par Lilith, une main tranchante en plein dans le cœur. L'homme s'écroula lourdement au sol. Comme une machine bien huilé Shogun se leva directement, hissa le corps sur son épaule sans craindre de tâcher son costard blanc et il disparut. 

Non, Lilith ne c'était pas ramolli. Elle attendait maintenant un vrai événement dans cette soirée, un sourire carnassier sur le visage, dévoilant des crocs dorés parfaitement brillants.

Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Mer 26 Juil - 21:17

Quand l'agneau vient au loup...

Ce matin, fut un matin comme les autres, après m'être roulée dans tout les sens pour retrouver le sommeil, les bruit habituelles me réveillaient... Les klaxons de voitures, le hurlement de gens, les marchés matinaux... C’était ainsi et je n'y pouvais rien, m'enfin... Ma première pensée qui me mit de bonne humeur dès le matin, fut celle de mon senpai. Il fallait bien que je pense à me détendre un peu avant de retourner a mon pénible boulot. Je travail dans un bar aussi crade que les rues de York Shin, et franchement, cela m’étonne qu'il n'ai pas encore fermer a cause de l’hygiène... J'ai beau entretenir les lieux, seule, mais rien n'y fait. Aujourd'hui, c'est décidé, j'irais postuler le soir a ce fameux bar, ou boite de nuit qui se nomme "La lune noire".

Je me tirais péniblement de mon lit puis alla m'habiller pour directement allez travailler pour ma dernière journée... Comme d'habitude, le "soit disant" PATRON n’était pas a son poste. Il a surement bu comme un poivreau et a dormit dans la rue comme a son habitude. Je suis partis dans son bureau pour poser ma lettre de démission, et me servit un peu dans la caisse pour compléter ma paye du mois. Comme d'habitude, il n'y avais pas grand chose... Heureusement que quelques missions d'assassinat venais compléter le mois... Je me mis ensuite a faire ma routine habituelle quand les clients arrivèrent, les servir, discuter avec les clients et leurs annoncer que c’était mon dernier jour, séparer les quelques "bagarres", laver le bar et la vaisselle, etcétéra...

Le soir arriva bien vite, je partit vérifier si mon patron n’était pas passer pour voir se qu'il se passe dans son bar Mais j'ai vraiment l'impression qu'il s'en contre balance... Je sortis du bar et le regardait une dernière fois avant qu'il ne fasse faillite. Un des client qui n’était pas du tout un habituer m'avais un peu marquer... Un médecin, dragueur et un peu pervers, vu comment il reluquait ma poitrine... Après avoir jetée un bref coup d’œil a mon téléphone, il était 17h32 (NdA: Petite dedicasse a ma patronne :3) Je devais faire vite pour me préparer... En rentrant chez moi, je me glissait sous ma douche d'eau bien chaude malgres qu'il fais assez chaud, j'aime sortir de la douche ainsi et avoir directement de l'air frais sur moi! Bref... Après en être sorti, Je choisit ma tenue qui était une robe rose qui appartenait a ma défunte mère. Elle me donne un air de poupée, et je pense très certainement me faire embêter dans la rue.

Spoiler:

En arrivant dans la rue, quelques racailles sifflait mon passage. Je les fusillais du regards un instant avant de repartir... Hors de question de déjà me salir, j'ai pas vraiment envie de tacher ma robe de sang avant mon entretien d'embauche... A mon arrivée, tout le monde semblait faire la queue pour rentrer. Je me demandais si j'allais attendre longtemps ou pas... Dans la file d'attente, personne ne m'impressionnais en question d'aura... Mais les plus intéressantes personnes semblaient a l’intérieur. Et vu la queue, je ne pense pas pouvoir y être avant minuit...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Jeu 27 Juil - 11:38
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



Le temps s'écoulait tranquillement dans la Lune Noire. Shogun n'était pas encore revenu auprès de sa famille, Béatrice et Eris riait dans leur coin et les jumelles monopolisaient Lilith, lui parlant de leur dernier contrat avec autant de fierté que de passion. 

Pour dire toute la vérité, Lilith avait adoptée la technique du "hum" pour répondre aux deux gamines. Elle n'écoutait que d'une oreille ce qu'elles lui racontaient: pas que ça ne l'intéressait pas, mais une étrange agitation avait pris forme au cœur de son monde de la nuit. Les gens parlaient plus fort, certain regardait par la fenêtre et d'autre appelait leurs amis pour venir voir. 
Principalement des hommes et quelques filles de Lilith, curieuse de voir ce qui perturbait leur client. 
En posant son doigt sur la bouche d'une des jumelles, elle leurs intima de se taire. La reine de leva et, la curiosité prenant le dessus, elle regarda par la fenêtre. Ce qu'elle vit ne fut pas pour la décevoir. Une jeune femme, ravissante comme tout, habillée comme personne n'oserait le faire à York-Shin et un corps parfaitement formé là où il fallait. 

Un sourire mauvais naquit sur le visage de la blonde : cette fille semblait attirée les regards et les envies de ses clients et quoi de mieux que ce genre d'événement pour attirer la foule ?
D'un claquement de doigt elle convoqua Victor qui l'a regardait toujours. Avec un langage des signes parfaitement maîtrisé la blonde demandait au chauve d'aller récupérer la gamines. Directement dans la file d'attente.
Sans faire le moindre mouvement d'approbation, il disparut.

Une fois dehors, il rentra dans la foule, poussant les gens pour atteindre sa proie. Il se planta devant elle. Sa grand taille lui faisait avoir plusieurs tête de plus que la jeune femme, ses yeux noirs, renfoncés dans son crâne la fixait avec un air de rapace, son visage, sans lèvre, ne possédait aucun sourire pour apaiser la violence de ses traits. D'un geste sec et précis, il la pris par le bras et la tira avec lui vers l'entrée de la boîte de nuit. Sa carrure fine ne laissait pas imaginer une telle force. 

Plusieurs cris de protestation se levèrent au passage de Victor mais, de sa nature de sourd, il n'en avait rien à faire. 

Pendant ce temps, Lilith c'était assise et elle fixait attentivement la porte pour ne rien perdre de l'arrivée d'un nouvel agneau dans sa meute de loup.

Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Ven 28 Juil - 3:29

Quand l'agneau vient au loup...


J'attendais péniblement le moment où je devais entrer dans la boite de nuit, mon premier réflexe fut de regarder les gens juste devant moi... Ils étaient d'un look plutôt "sombre", pas du tout mon style. Mes pensées furent de suite interrompu en voyant un grand homme, chauve, et plutôt maigrichon qui se tenais face a moi... Je le regardais, malgres ma petite taille par rapport a lui... Avant que je lui demande ce qui n'allait pas, il me saisit le bras d'une manière plutôt brusque, je me mit à prendre un air sombre.

Personne ne me touche sauf mon senpai... Pour qui il se prend ce blanc-bec... Plusieurs cris de mécontentement se fit entendre, je me retourna d'une manière brusque vers la gonzesse en la fusillant d'un regard a glacé le sang... Pire que les pauvres sous merde de racailles de tout a l'heure. La femme en question et quelques autres personnes prés d'elle se calmèrent. Mais en voyant l'homme se diriger vers la porte de la boite, ma pulsion meurtrière se calma aussi. Peut être qu'il est ma seule porte d'entré pour intégrer l’établissement.

Une fois a l’intérieur, la musique y était déjà à fond. Je n'ai pas eu le temps de remarquer tout ce qu'il se passaient la dedans mais l'ambiance semblait étrange. Quand l'homme ouvrit la porte, il me poussa vers plusieurs gens qui semblaient être des bourges... Pile ce que je cherchais! Celle qui est au milieu doit être la boss, j'en suis persuadée. Ne disant rien mais en essayant tout de même de les analyser, je tentais de garder un air "mignon" en espérant qu'ils me sous estimes...

La première personne que je regardait fut certainement Lilith, elle semble grande malgres qu'elle soit assise... Cheveux blonds, le teint pâle, habillée de manière assez extravagante. A sa gauche, il y avais un homme, qui semblait être plutôt fort, a sa droite, une très jolie jeune femme, sur un sofa, deux filles qui regardaient dans ma direction, ainsi qu'une autres sur l'accoudoir du trône de Lilith ayant l'air un peu dure.

Quand je fini de les dévisager, je me suis mise a rougir, un peu intimidée par tout ce monde qui fit de même avec moi. Mon dieu, j'avais envie de me cacher tellement je me sentais mal a l'aise...

Yunaleska: Euuh.. Bon... Bonsoir...

Je fis tout de même un sourire gêner et regardais un peu ailleurs en essayant d'estomper ma honte.

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Ven 28 Juil - 12:26
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



Quand Lilith vu Victor revenir avec la personne qu'elle voulait, son large sourire devint plus fin, cachant ses crocs. Le chauve lâcha la jeune fille et reparti aussi vite qu'il était venu, ne se tournant même pas vers Lilith quand celle-ci lui fit un signe de remerciement de la tête. 
Les Azarov laissaient la fille les dévisager, ils étaient habitués à se faire étudier de la sorte et Lilith trouvait que c’était de bonne guerre, sachant qu’elle l’avait fait venir ici juste pour satisfaire les ardeurs de ses clients. 

Une fois qu’elle eut terminée et que de la gêne s’installa sur son visage d’enfant Lilith décida qu’il était temps pour elle d’agir. La grande blonde se leva, surplombant grâce à l’estrade la jeune fille de toute sa hauteur.  Elle écarta ses bras en signe d’accueil, son immense sourire apparaissant de nouveau, dévoilant ses crocs dorés :

-Bienvenue ma petite ! Je suis Lilith Azarov et voici mon domaine- elle accompagna son geste d’un mouvement de la main, montrant la salle de la Lune Noire en contrebas-  Que viens faire un petit moineau comme toi, ici, parmi les méchants rapaces de York-Shin ?

Sa phrase fut accompagnée d’un petit rire moqueur de la part d’Eris. La brune lança un regard mauvais à sa mère :

-Arrête de te donner un genre avec tes phrases, cette fille n’a rien d’un moineau… Un rat à la rigueur.


La grande brune, basanée, assise sur le bras du sofa lâcha un ricanement moqueur en lançant un regard à sa sœur. 

C’est à ce moment-là que Shogun se leva, poussant légèrement Béatrice au passage en lui lançant un regard taquin, et il posa sa main sur l’épaule de sa mère :


-Ne lui fait pas peur maman, la pauvre regarde, elle est toute timide. –Il se retourna vers ses sœurs avec un sourire sympathique- je vous jure que si elle pleure, je pleure aussi –devant le rire d’une des jumelle, il se sentit obliger de rajouter- je rigole pas, merde ! On va pas faire pleurer une fille, pas pour rien.

D’un claquement de doigt Lilith demanda le silence dans ses rangs. Silence qui arriva relativement rapidement. Satisfaite de son ordre elle se posa de nouveau sur son sofa et joignit doucement ses grandes mains avec toujours le même sourire sur le visage :

-Je vais t’expliquer le fond de ma pensée ma belle. Regarde autour de toi, les gens te regardent et semblent t’adorer. Je te propose ainsi une idée simple : viens bosser pour moi ! Une bonne position, un bon salaire, ma protection, pourquoi refuserait-tu ? 

La reine était sûre d’elle-même, elle avait posé ses cartes, il ne manquait plus qu’à voir si la gamine allait les prendre.

Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Mer 13 Sep - 20:46

Quand l'agneau vient au loup...


La blonde se leva de son siege en voyant ma gène, puis tendit ses bras en me saluant en guise de bienvenue.

Lilith: Bienvenue ma petite ! Je suis Lilith Azarov et voici mon domaine... Que viens faire un petit moineau comme toi, ici, parmi les méchants rapaces de York-Shin ?

Je me suis mise à rire intérieurement... "Petit moineau"? J'avais l'air de bien cacher mon jeu c'est vrai, surtout dans cette robe qui me donnait un air de poupée.

Femme insolente: Arrête de te donner un genre avec tes phrases, cette fille n’a rien d’un moineau… Un rat à la rigueur.


Un... Rat?... Je serra un de mes poings avec une furieuse envie de lui en coller une. Il faut dire qu'en ce moment, j'ai le sang chaud. Mais je me devais de me calmer de suite, sinon, pas de sous ni d'infos sur ce que je veux. A ce moment la, le mec aux cheveux bleu se leva et pris la parole...

Mec enthousiaste: Ne lui fait pas peur maman, la pauvre regarde, elle est toute timide. Je vous jure que si elle pleure, je pleure aussi! Je rigole pas, merde ! On va pas faire pleurer une fille, pas pour rien.

Non mais pour qui ils me prennent ceux là! Je suis loin d'être une enfant! Et je n'ai pas peur d'eux pour autant... Lilith me fit sortir directement de mes pensées quand elle claqua des doigts. Elle impose du respect, cela se voit! Même celle qui m'a insultée nose même plus l'ouvrir. Elle s'assit et me fixait toujours en souriant.

Lilith: Je vais t’expliquer le fond de ma pensée ma belle. Regarde autour de toi, les gens te regardent et semblent t’adorer. Je te propose ainsi une idée simple : viens bosser pour moi ! Une bonne position, un bon salaire, ma protection, pourquoi refuserait-tu ?

Yunaleska: Une bonne position...? Que voulez vous dire par là?

Il était évident que j'accepte cette proposition alléchante. Pour avoir les information que je veux, il faudrait surement que je sois assez proche de la patronne ou de ses "enfants".

Yunaleska: Je vais accepter votre proposition Dame Lilith...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Mar 19 Sep - 9:38
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



Lilith fit un petit signe de doigt à Shogun qui attrapa un verre de vin, qui reposait depuis quelques minutes sur une table, et le tendit à sa mère. Cette dernière s’en saisit et le porta à ses lèvres tout en écoutant la jeune femme en face d’elle :

Yunaleska: Une bonne position...? Que voulez-vous dire par là?

La grande blonde allait répondre, mais avant qu’elle puisse finir sa gorgée, la petite brune avait déjà repris la parole :

Yunaleska: Je vais accepter votre proposition Dame Lilith...

Devant cette phrase, des réactions très différentes eurent lieu à côté de la reine de Yorkshin : une moue désemparer naquit sur le visage de Shogun, les jumelles eurent un petit rire gêné en parfaite synchronisation, Béatrice eu seulement un tic nerveux passant doucement sa main sur sa nuque et Eris se contenta de soupirer en levant les yeux au ciel. 

Lilith quant à elle tendit son verre vers la jeune femme tout en faisant un signe de la main à une des filles de la Lune Noire. Une jeune fille arriva, à peine 17 ans, moulée dans une tenue dévoilant sa poitrine et ne cachant que le nécessaire en bas, ses longs cheveux roux entouraient un visage où un sourire faux avait élu domicile mais ne cachant pas le désespoir dans ses yeux de gamine. La fille tendit à la nouvelle venue un verre de vin puis commença à partir. La blonde l’arrêta et lui chuchota quelques mots à l’oreille. La gamine hocha la tête et disparue, aussi vite qu’elle était venue, dans la masse. 

Ce n’est qu’à ce moment-là que Lilith repris la parole :

-Même si tu viens d’accepter de travailler pour moi, devant des témoins, je vais quand même te donner une brève idée des avantages : si tu travailles pour moi, tu n’auras pas à vendre ton cul dans les dangers de la rue ou à bosser pour un maquereau peu scrupuleux –cette dernière phrase arracha un rire moqueur à Eris et Béatrice- en bossant pour moi tu seras en intérieur et tu récupères 30% de ta recette mensuelle. Comment refuser ? 

C’est à ce moment-là qu’Eris se leva et, sans lancer un regard à la jeune fille brune, elle s’adressa directement à Lilith :

-J’ai d’autre truc à faire que de te regarder t’auto-lécher les bottes, s’il y a un problème ou autre, ne compte pas sur moi. Si tu commence à récupérer tout ce qui traîne dehors, je ne risque pas d’hériter d’une affaire florissante quand tu te décideras enfin à crever !

Après cela, la grande brune descendit les marches, bientôt suivit par Béatrice qui adressa un petit signe de la main à la blonde avant de se calquer sur le rythme de marche d’Eris.
La reine lança un regard amusé à la petite nouvelle :


-Les enfants… aussi ingrat qu’indispensable –après avoir bu une nouvelle gorgée de vin, elle reprit la parole – Ton travail ici va être des plus simples, les clients viennent te voir et tu te débrouille pour qu’il soit satisfait, qu’importe ce qu’il demande… Sauf, évidement si cela implique ta mort, le reste, tu acceptes. C’est simple comme bonjour non ? Evidemment, si l’un d’eux souhaite une nuit ENTIÈRE d’amour, il faudra qu’il en paie le prix, mais ça c’est mon domaine. 

C’est à ce moment-là, que la petite rousse de tout à l’heure revint avec un papier entre les mains et un stylo. Lilith attrapa les deux choses et elle remplit rapidement le papier qu’elle tendit ensuite, accompagné du stylo, à la nouvelle venue de son service :


-Signe en bas de la page et tu seras officiellement à moi ; Refuse, et tu seras une petite menteuse et tu pourras demander ce qui arrive à ceux qui me mentent, puisque tu les rejoindras assez rapidement.


Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Dim 22 Oct - 18:58

Quand l'agneau vient au loup...


J'avais maintenant acceptée la proposition de Lilith, plus question de revenir en arrière cette fois ci... Le gentil ne semblait pas très rassuré, les jumelles ricannèrent, la brunette ne semblait pas plus réagir que cela, et la peste soupira en semblant ravis, bien sûre tout cela est ironique... Suite à cela, une jeune fille, rouquine arriva de nouveau, à peine habillée. Elle me donna un verre de vin, que je pris mais ne bu pas, ne supportant aucunement l'odeur, peut être à cause de mes sens animales... Rien que de voir ce liquide rougeâtre me dégoute un peu, mais cela me tente de boire pour voir si elle a empoisonner son vin, car à en voir la mine de la jeune rousse, cela ne m'étonnerais même pas. Cette dernière partit par la suite aussi vite qu'elle était venue.

Lilith: Même si tu viens d’accepter de travailler pour moi, devant des témoins, je vais quand même te donner une brève idée des avantages... Si tu travailles pour moi, tu n’auras pas à vendre ton cul dans les dangers de la rue ou à bosser pour un maquereau peu scrupuleux...

La brunette et la peste se mirent à rire un peu moqueusement, comme d'habitude...

Lilith: En bossant pour moi tu seras en intérieur et tu récupères 30% de ta recette mensuelle. Comment refuser ?

Eris se leva par la suite, semblant légèrement agacée...

Eris: J’ai d’autre truc à faire que de te regarder t’auto-lécher les bottes, s’il y a un problème ou autre, ne compte pas sur moi. Si tu commence à récupérer tout ce qui traîne dehors, je ne risque pas d’hériter d’une affaire florissante quand tu te décideras enfin à crever!


Décidément, je me demande si j'arriverais à m'entendre avec ce genre de fille... Elle n'est pas pire que Linoa mais c'est presque le cas... A deux reprises j'ai faillit perdre mon sang froid... Je me contenta de lâcher un léger soupir de nervosité tout en reprenant mon calme. Après le pétage de câble de miss teigne, elle partit suivi de la brune, je me demande bien comment elles font pour s'entendre... Ce doit être de VRAI sœur... Par la suite, Lilith me regarda d'un air plutot enjouée, comme si elle se fichait de ce que lui avait dit sa "fille".

Lilith: Les enfants... Aussi ingrat qu’indispensable... Ton travail ici va être des plus simples, les clients viennent te voir et tu te débrouille pour qu’il soit satisfait, qu’importe ce qu’il demande… Sauf, évidement si cela implique ta mort, le reste, tu acceptes. C’est simple comme bonjour non ? Évidemment, si l’un d’eux souhaite une nuit ENTIÈRE d’amour, il faudra qu’il en paie le prix, mais ça c’est mon domaine.


La petite rouquine fit de nouveau son apparition dans la salle avec une feuille et un stylo qu'elle apporta à Lilith, cette dernière griffonna quelques trucs dessus puis me tendis le papier que je lu brièvement.

Lilith: Signe en bas de la page et tu seras officiellement à moi ; Refuse, et tu seras une petite menteuse et tu pourras demander ce qui arrive à ceux qui me mentent, puisque tu les rejoindras assez rapidement.

Suite à cela, je pris le stylo et regarda de nouveau la feuille et repensa de nouveau à mon senpai... Je ne sais pas si je compte lui parler de tout cela... Mais dans tout les cas, si je le fais, c'est pour les infos sur la brigade, l'argent, et en partit trouver notre troisième frère... Tous cela se fait avec de l'argent. Je signa de mon vrai nom de famille, non pas Kuroneko, mais Zoldik pour ne pas éveillé les soupçons de mon ancien clan, les Kuroneko sont plutôt connu maintenant depuis notre génocide, les médias ne savent même pas que nous sommes encore en vie pour le moment... Et puis, je tombe peut être sur une personne qui ne connait pas les Zoldik... M'enfin bref, ma signature est faite, aucun retour possible...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Jeu 26 Oct - 16:50
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



La grande blonde regarda tranquillement la jeune femme signer. Elle vit très distinctement le nom de famille avec lequel la jeune fille avait signée. Elle fut prise entre deux sentiments : une sensation de joie à la simple idée d’avoir à son service une fille Zoldik mais aussi une profonde lassitude, bien nombreux étaient ceux à avoir déjà fait ça avant elle. De plus, Lilith savait le nombre d’enfant que comptait la famille Zoldik et surtout qu’elle ne comptait pas de fille, pas biologique et le sang était la seule chose qui comptait dans ce monde, un nom de famille ne prouvait rien. Cela montrait juste que la gamine connaissait les ennemis de la Lune Noire, ou alors qu’elle était assez stupide pour penser que sa belle gueule et un nom de famille imposant allait lui ouvrir toutes les portes du monde complexe dans lequel les Azarov évoluaient.



Après avoir relu rapidement le contrat a reine de la Lune Noire saisit le papier, le plia et le rangea dans la poche de son jean avec un sourire sympathique sur le visage, sourire qui s'effaça bien rapidement laissant place à un rictus mauvais:

-Zoldik, hein ? Rien que ça… Tu vas bien évidemment pouvoir m’expliquer pourquoi je ne te connais pas, alors que j’ai connu ton « arrière-grand-père » alors qu’il était enfant, que j’ai connu 3 génération de Zoldik avant toi… alors pourquoi…–la blonde se leva, s’approcha de la jeune femme et se pencha vers elle, relâchant en même une énorme vague de nen particulièrement agressif- tu m’es totalement inconnue ? Et surtout, pourquoi tu me mens, alors que je viens de dire que je détestais ça ?


Alors que les jumelles eurent un mouvement de recul dans le sofa quand le nen de Lilith se fit plus agressif, Shogun, lui, se leva d’un bloc et s’interposa entre sa mère et la jeune brune. Son regard alternait entre les deux femmes puis se posa enfin sur la reine :

-Hey ! Hey ! Maman, je suis sûr qu’elle n’a pas voulue te mentir, elle doit avoir une bonne raison –il lança un sourire qui se voulait rassurant  à Yunaleska- ou alors c’est juste une coicidence ! Te prend pas la tête avec ça, je m’en occupe, je lui montre où elle peut se changer et tout le reste. On fait comme ça ? T’auras un peu moins de travail pour ce soir.


Le jeune homme invita gentiment sa mère à s’assoir et il lui donna le verre de vin. Cette dernière semblait un peu plus calme, elle invita Shogun et la brune à s’éloigner d’un geste passif de la main. L’homme aux cheveux blancs invita Yunaleska à le suivre d’un mouvement du bras :

-je vais te montrer l’endroit où les filles se changent. Mais tu sais, à l’avenir, fait attention, Lilith aime pas le mensonge où les trucs bizarre donc t’amuses pas à redire que tu es une Zoldik –il s’arrêta et se mis devant elle, se penchant légèrement en avant pour être à sa hauteur- et si c’est vrai, raison de plus pour pas que tu l’a ramène par rapport à ça, elle va te pourrir la vie. Maman aime pas ces types et… Déjà que le travail ici est pas plaisant, ça risque d’être pire pour toi.




Il reprit sa marche lentement, il avait l’air tendu, presque anxieux :


-Pourquoi tu as accepté son offre ? Je sais pas ce que tu penses trouver ici, mais c’est pas une vie. Surtout si t’es une Zoldik, a priori, ils vivent bien mieux que nous. J’aimerai bien comprendre, enfin si ça te déranges pas de m’expliquer, évidemment. 
Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Dim 29 Oct - 22:29

Quand l'agneau vient au loup...


Ma patronne pris ensuite la feuille que je venais de signé, puis elle rangea la feuille dans la poche de son jean comme une vulgaire liste de course que l'on préparerait pour allez aux supermarché. Elle souriait en même temps puis s’arrêta tout d'un coup de sourire...

Lilith: Zoldik, hein ? Rien que ça... Tu vas bien évidemment pouvoir m’expliquer pourquoi je ne te connais pas, alors que j’ai connu ton « arrière-grand-père » alors qu’il était enfant, que j’ai connu 3 génération de Zoldik avant toi... alors pourquoi...

Elle se leva et se mit à ma hauteur, relâchant une vague de nen semblable à celle de mon vieux quand il nous menaçait de nous tuer... Je n'avais pas peur de mon grand père déjà, mais le nen de cette femme était bien plus puissant... Si ma queue de chat était visible, elle se serait rendue compte que j'ai eu peur a ce moment. Je n'avais pas eu de réaction particulière pour autant a part cela. Mon frère et moi nous étions entrainés assez durement pour faire face à ce genre de situation...

Lilith: Tu m’es totalement inconnue ? Et surtout, pourquoi tu me mens, alors que je viens de dire que je détestais ça ?

Le nen de Lilith se fit de plus en plus menaçant, la seule réaction que j'ai eu a ce moment la fut mes battement de cœur qui accélérait... Les jumelles, elles, eurent vraiment peur, à tels points qu'elles se reculèrent dans le canapé où elles étaient assise... Le gentil se leva d'un coup alors que je me mis à froncée les sourcils, tentant de lui tenir tête, puis il s'interposa entre nous au moment où j'allais répondre à la reine.

Shogun: Hey ! Hey ! Maman, je suis sûr qu’elle n’a pas voulue te mentir, elle doit avoir une bonne raison!

Il me souris d'une manière rassurante, j’adoucis légèrement mon regard, laissant place a une mine plutôt interrogative... Où voulait il en venir...? Il croit vraiment que je ment lui aussi?

Shogun: Ou alors c’est juste une coïncidence ! Te prend pas la tête avec ça, je m’en occupe, je lui montre où elle peut se changer et tout le reste. On fait comme ça ? T’auras un peu moins de travail pour ce soir.

Il fit ensuite s'asseoir Lilith et lui donnant son verre de vin. La blonde fit un signe pour nous dire de quitter les lieux, ce que nous avons fait sans dire un mot...

Shogun: Je vais te montrer l’endroit où les filles se changent. Mais tu sais, à l’avenir, fait attention, Lilith aime pas le mensonge où les trucs bizarre donc t’amuses pas à redire que tu es une Zoldik...

Hum... Donc, Lilith n'aime pas les Zoldik, cela tombe assez mal, mais si je lui dit de suite que je fais partie du clan Kuroneko, cela risque aussi de mal aller pour moi... Je voudrais tout d'abord retrouver aniki avant de pouvoir fuir et vivre loin de tout avec senpai. Après mes pensées et la petite marche, Shogun s'arrêta et se baissa un peu pour se mettre à ma hauteur.

Shogun: Et si c’est vrai, raison de plus pour pas que tu l’a ramène par rapport à ça, elle va te pourrir la vie. Maman aime pas ces types et… Déjà que le travail ici est pas plaisant, ça risque d’être pire pour toi.

On se remit à marcher par la suite... Je regardais en même temps vers lui quand il m'adressa de nouveau la parole...

Shogun: Pourquoi tu as accepté son offre ? Je sais pas ce que tu penses trouver ici, mais c’est pas une vie. Surtout si t’es une Zoldik, a priori, ils vivent bien mieux que nous. J’aimerai bien comprendre, enfin si ça te déranges pas de m’expliquer, évidemment.

Yunaleska: Je l'ai acceptée car... Je recherche mon plus grand frère. On m'a dit qu'il a été vendu à une personne de York Shin. De plus, je voudrais quelques infos sur une dénommée "Brigade fantome" pour un proche.

Je continuais de le suivre tout en regardant le sol, je ne pouvais m'empecher de penser à senpai. Il m'aurait très surement grondé d'avoir fait cela mais ça m'est égal, je pourrais m'en sortir, enfin, je pense...

Yunaleska: Dis moi, Shogun c'est bien cela? Pense tu que j'ai mentis sur le faite que je suis une Zoldik?

Je me demandais bien ce qu'il pense de tout cela, mais une chose est sûre, c'est que je lui en dois une pour ce qu'il s'est passez avec Lilith il y a quelques minutes. Je pense que les choses se serais empirée si je lui avais répondu. Après tout, je hais que l'on dise que je suis une menteuse... Surtout que là, je n'ai aucunement mentis...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Mar 31 Oct - 15:48
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik




 Yunaleska: Je l'ai acceptée car... Je recherche mon plus grand frère. On m'a dit qu'il a été vendu à une personne de York Shin. De plus, je voudrais quelques infos sur une dénommée "Brigade fantôme" pour un proche.



Shogun la regarda parler en se grattant l’arrière de la tête. Il réfléchissait à ce qu’elle venait de lui dire, fouillant dans son esprit pour trouver une réponse. Il marchait au même rythme qu’elle, évitant automatiquement les gens et écartant les relous d’un simple geste du bras. Il allait reprendre la parole mais elle le pris de court.

Yunaleska: Dis-moi, Shogun c'est bien cela? Pense tu que j'ai mentis sur le faite que je suis une Zoldik?



Le grand jeune homme aux cheveux décolorés cligna des yeux pendant quelques secondes, comme-ci elle venait de le surprendre puis, après avoir invité Yunaleska à rentrer dans une petite salle séparée par un simple rideau, il se décida enfin à répondre à toutes les questions :

-Oui c’est ça, c’est bien Shogun et très franchement, je ne vois pas pourquoi tu aurais mentit, donc je te crois. Parce que, entre nous, tu n’aurais eu aucun intérêt à mentir à Lilith, pas là du moins. –Il marqua une légère pause, comme pour rassembler ses mots et il reprit- Après pour ton frère, je ne peux pas trop t’aider, le trafic d’esclave est assez courant, mais dit-moi comment il s’appelle, je pourrais peut être demandé à Lilith pour toi. Après si elle refuse de me le dire je demanderai à Béa’ de lui demander pour moi. Béatrice arrive toujours à mieux choper des infos que moi et je…

Avant qu’il ne puisse terminer sa phrase une voix féminine, quoique assez grave, le coupa :

-Tu serais mignon de ne pas me mêler à tes histoires, je sais bien que tu fonds pour les jolies minois mais j’ai déjà eu assez de problème avec tes anciennes conquêtes.



Shogun lâcha un rire franc pendant que Béatrice se leva du siège sur lequel elle était assise :

-Béatrice ! Toujours là quand il le faut !



La fameuse Béatrice était une femme de taille moyenne, aux cheveux de jais et au teint basané. Elle s’approcha de la jeune Zoldik et s’arrêta à moins d’1 mètre d’elle. Shogun lui passa son bras entre les deux filles et éloigna d’une bonne trentaine de centimètre Béatrice puis lui glissa :

-Désolé de te pousser mais tu venais de violer son espace vital.



Il avait à peine terminé sa phrase qu’elle lâcha un gloussement, qu’elle tenta de stopper tant bien que mal, pendant que Shogun arborait un sourire fier. Après s’être calmée, elle tendit sa main à la nouvelle :

-Salut, je m’appelle Béatrice, je sais pas ce que t’as dit ce grand con mais ne crois pas tout ce qu’il te dit. Il sort le même speech à toutes les filles qu’il trouve mignonnes et qui sont engagées par notre mère. Mais en matière général ne l’écoute pas, et pose tes questions aux autres qui bossent ici, pas à nous, nous autres, les enfants de Lilith, on a un régime de vie un peu différent.



Shogun repris alors la parole :

-Ecoute pas ce qu’elle dit non plus, elle est tellement à la botte de Lilith qu’on dirait sa chaussette –A ce moment Beatrice lâcha un bruit entre le soupir d’exaspération et le rire- après si tu veux vraiment des infos, faut que tu deviennes comme nous ! Des Azarov ! Et ça c’est facile, il suffit juste d’impressionner Lilith, Béa et moi on a tués un de nos clients et…



La femme lui donna un violent coup de coude dans la ventre pour le faire taire. 
Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Dim 5 Nov - 15:24

Quand l'agneau vient au loup...


Shogun: Oui c’est ça, c’est bien Shogun et très franchement, je ne vois pas pourquoi tu aurais mentit, donc je te crois. Parce que, entre nous, tu n’aurais eu aucun intérêt à mentir à Lilith, pas là du moins... Après pour ton frère, je ne peux pas trop t’aider, le trafic d’esclave est assez courant, mais dit-moi comment il s’appelle? Je pourrais peut être demandé à Lilith pour toi. Après si elle refuse de me le dire je demanderai à Béa’ de lui demander pour moi. Béatrice arrive toujours à mieux choper des infos que moi et je...

???: Tu serais mignon de ne pas me mêler à tes histoires, je sais bien que tu fonds pour les jolies minois mais j’ai déjà eu assez de problème avec tes anciennes conquêtes.

Shogun est vraiment quelqu'un de gentil... Je ne m'attendais vraiment pas à tomber sur un gars sympa aussi rapidement... La brunette par contre, a l'air un peu plus dure caractèrement parlant par contre. Le jeune homme ricana un peu, cette dernière s'approchant de nous après s’être levée de son siège...

Shogun: Béatrice ! Toujours là quand il le faut !


La brunette s'appelle donc Béatrice, j'aime bien ce genre de femme qui semble froide d'apparence, elle est un peu garçon manqué mais cela lui va très bien! Elle m'approcha, me forçant un peu a lever la tête, j'ai l'habitude qu'on me dépasse en taille de toute façon... Elle doit faire un bon mètre soixante dix vu d’œil, elle était plutôt proche pour simplement me regarder, tellement que j'en rougit un peu, Shogun l'éloigna un peu par la suite.

Shogun: Désolé de te pousser mais tu venais de violer son espace vital.

Béatrice ricana légèrement, Shogun quand à lui, souriait, Béatrice me tendit la main...

Béatrice: Salut, je m’appelle Béatrice, je sais pas ce que t’as dit ce grand con mais ne crois pas tout ce qu’il te dit. Il sort le même speech à toutes les filles qu’il trouve mignonnes et qui sont engagées par notre mère. Mais en matière général ne l’écoute pas, et pose tes questions aux autres qui bossent ici, pas à nous, nous autres, les enfants de Lilith, on a un régime de vie un peu différent.

J’acquiesce avec un signe de tête tout en lui serrant la main, en lui relâchant, Shogun repris la parole.

Shogun: Écoute pas ce qu’elle dit non plus, elle est tellement à la botte de Lilith qu’on dirait sa chaussette... Après si tu veux vraiment des infos, faut que tu deviennes comme nous ! Des Azarov ! Et ça c’est facile, il suffit juste d’impressionner Lilith, Béa et moi on a tués un de nos clients et…

Béatrice le frappa d'un coup de coude dans le ventre... Tuer son client pour devenir un des enfants de Lilith...? Je ne compte pas faire de bêtise avant de rencontrer notre triplé... M'enfin bon, si il y a un homme trop pervers avec moi et qui sait utiliser le nen, je le tuerais c'est sure. Pour en revenir a ma petite conversation avec les deux enfants Azarov, je regarda Béatrice, puis Shogun...

Yunaleska: Pour répondre à ta question Shogun, mon frère se nomme Jakob... Mon frère Takumo et moi sommes à sa recherche... Nous sommes des triplés, donc il a le même âge que moi... Et puis, ne vous inquiété pas, je ne compte pas tuer un client avant qu'un d'eux ne se décide a être trop pervers...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Mar 7 Nov - 14:13
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



 Béatrice éclata de rire devant la dernière phrase de la jeune femme, pas un rire moqueur, un rire d’amusement pur, comme-ci la jeune brune venait de faire une blague. Shogun la regarda en haussant un sourcil, puis tourna son regard vers Yunaleska en levant les épaules, un sourire sur le coin des lèvres.

La brune se décida à se calmer quand elle remarqua que personne d’autre ne riait. Elle toussa légèrement, tentant de calmer son fou-rire. Béa’ réussit enfin à se reprendre et lança :


-Tu disais pas ça pour rire ? Avec les clients pervers et tout ça ? Parce que ma belle tu viens de t’engager pour être une prostituée de Lilith –elle eu comme un moment de pause, puis sa main viens de plaquer contre sa bouche, étouffant une inspiration de stupeur- Tu ne le savais pas ? Parce que la perversion c’est le lot quotidien quand tu travailles ici, tu peux demander à ceux qui travaillent ici, il te répondrons tous la même chose.

Elle tourna sa tête vers Shogun qui haussa les épaules avec une grimace d’incompréhension :


-Je sais pas Béa’, dans tous les cas c’est un peu tard maintenant, une fois qu’on signe pour Lilith, tu pars de la ville, ou alors tu bosses pour elle.


Sa sœur approuva d’un hochement de tête. Sho’ redirigea son regard vers la nouvelle, se concentrant sur la première information que cette dernière avait donnée :

-Ton frère s’appelle Jakob ? C’est pas très précis, c’est plutôt courant comme prénom, on en connais un mais ça m’étonnerais qu’on parle de la même personne, déjà notre Jakob a toujours vécu ici et il est albinos et il est très grand.

Béatrice frotta sa main sur son menton avant de faire remonter son index sur sa joue :


-J’en connais un autre si tu veux, mais ça doit faire un moment qu’il est plus à York-Shin, il est pas très grand et il est roux. Mais c’est sûr qu’avec juste un prénom ça risque d’être compliqué de le retrouver.

Soudain, le téléphone de la brune sonna et elle décrocha, répondant rapidement par quelques approbations rapides. Elle raccrocha au bout de quelques secondes et indiqua qu’elle devait partir, elle salua d’un signe de la main les deux personnes et disparu dans la boite de nuit en sortant de la petite pièce.
Shogun attendit sagement que sa sœur quitte la pièce, avant de donner à Yuna un petit bout de papier, il posa sa main sur son épaule et se pencha pour lui parler. Sa voix était à peine audible :


-Ecoute, si jamais tu as le moindre problème ou la moindre question envoi moi un message, mais garde toi bien de dire ça à quelqu’un. Tu as fait une bêtise en venant ici mais tes raisons sont louables, si tu veux des infos faut que tu deviennes une enfant de Lilith, comme nous. Tue un de tes clients et je plaiderais en ta faveurs auprès d’elle, mais garde toi bien de parler de ton frangin : même si c’est pas notre Jakob, ce simple nom à le don de la foutre en rogne.

Il se redressa, puis avança en invitant la jeune femme à le suivre jusqu’à une pièce ressemblant à immense loge. Il y avait plusieurs casiers, des penderies entières remplies de costumes sexy pour les femmes et les hommes, des coiffeuses décorées de petites lampes, ces dernières étant pleine de maquillage et d’objets pour se coiffer.
Shogun lui présenta la salle d’un grand mouvement de bras :



-C’est ici que commenceront tes soirées de travail, tout le monde se prépare ici, nous aussi, parfois.


Il posa sa main sur sa nuque et fit doucement craquer son cou, comme pour se détendre. Puis, après s’être étiré, il planta son regard dans celui de Yunaleska avec un grand sourire :


-Si t’as des questions je serais ravi d’y répondre, mais par contre je vais devoir y aller après, j’ai pas mal de travail qui m’attend. 
Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Ven 10 Nov - 0:17

Quand l'agneau vient au loup...


Béatrice se mit à rire, juste après ce que je venais de dire, mais ce fut un rire sincère cette fois, non un rire pour se moquer de moi comme il y a quelques minutes... Shogun ne semblait pas non plus comprendre pourquoi elle riait, je me sent carrément moins seule du coup... Ma réaction envers elle fut de légèrement pencher la tête sur le coté en ayant un regard interrogatif... Elle s'arrêta ensuite de rire puis repris un peu son sérieux.

Béatrice: Tu disais pas ça pour rire ? Avec les clients pervers et tout ça ? Parce que ma belle tu viens de t’engager pour être une prostituée de Lilith!...

Prostituée de Lilith? Que veux t'elle dire par là...?

Béatrice: Tu ne le savais pas ? Parce que la perversion c’est le lot quotidien quand tu travailles ici, tu peux demander à ceux qui travaillent ici, il te répondrons tous la même chose.

Shogun: Je sais pas Béa’, dans tous les cas c’est un peu tard maintenant, une fois qu’on signe pour Lilith, tu pars de la ville, ou alors tu bosses pour elle.

Partir de la ville... Si seulement je le pouvais, je serais déjà loin d'ici... Mais j'aimerais bien partir avec Takumo et Jakob si il en a envie...

Shogun: Ton frère s’appelle Jakob ? C’est pas très précis, c’est plutôt courant comme prénom, on en connais un mais ça m’étonnerais qu’on parle de la même personne, déjà notre Jakob a toujours vécu ici et il est albinos et il est très grand.

Mais...?! C'est la description parfaite de lui... Ou alors c'est une coïncidence... Mariko m'avait pourtant décrit qu'il avait les cheveux argentés... J'étais sous le choc en tentant de garder mon esprit le plus neutre possible, Béatrice poursuivit...

Béatrice: J’en connais un autre si tu veux, mais ça doit faire un moment qu’il est plus à York-Shin, il est pas très grand et il est roux. Mais c’est sûr qu’avec juste un prénom ça risque d’être compliqué de le retrouver.

Quelques secondes après ses paroles, son téléphone sonna, elle décrocha ce dernier puis partis après nous avoir saluer de la main. Shogun s'avança de nouveau vers moi et me donna un bout de papier, je pense que cela dois être son numéros, il posa sa main sur mon épaule et se pencha vers moi pour me faire des messes basses...

Shogun: Écoute, si jamais tu as le moindre problème ou la moindre question envoi moi un message, mais garde toi bien de dire ça à quelqu’un. Tu as fait une bêtise en venant ici mais tes raisons sont louables, si tu veux des infos faut que tu deviennes une enfant de Lilith, comme nous. Tue un de tes clients et je plaiderais en ta faveurs auprès d’elle, mais garde toi bien de parler de ton frangin : même si c’est pas notre Jakob, ce simple nom à le don de la foutre en rogne.

Il est vraiment adorable... Je n'ai jamais rencontrer des personnes aussi aimable comme lui à part senpai et quelques rares personnes... Je le suivis ensuite car il avança vers une autre pièce qui s'avère être une immense loge où il y avait costume et maquillage ainsi de suite...

Shogun: C’est ici que commenceront tes soirées de travail, tout le monde se prépare ici, nous aussi, parfois.

C'est cool! J'espère les croiser souvent, Béatrice n'a pas l'air si mauvaise que ça au final, quoi que j'ai un peu de mal avec Eris mais ça dois être dans sa nature de taquiner les nouveaux! Je sortis légèrement de mes pensées, Shogun me fixa et souris.

Shogun: Si t’as des questions je serais ravi d’y répondre, mais par contre je vais devoir y aller après, j’ai pas mal de travail qui m’attend.

Il est vrai que j'ai pas mal de question... Déjà, je pense que le Jakob dont Shogun parle est notre frère... Il y a pas de doute là dessus, mais la question que je me pose c'est "Qu'est ce qu'il faisait là?" Mon grand père l'aurais vendu a Lilith pour récupérer l'argent qu'il a perdu en faisant le marché avec les Zoldiks?... Je pense que seul Lilith pourrais me répondre. Je ne tarda pas a lui poser ma question qui me trottais dans la tête depuis tout à l'heure...

Yunaleska: Dis moi Shogun... En quoi consiste le travail de prostituée exactement...? Tu doit te demander d'où est ce que je sort mais je ne sais VRAIMENT pas en quoi ça consiste... Peut être comme l'a dit dame Lilith, c'est de tenir compagnie à des hommes... Un peu comme des dames de compagnie au temps des rois... C'est bien cela?

Si c'est ça, tout va bien, cela va être simple... Mais au vu de ce que Shogun m'a dit, je doute que se soit le cas.

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Sam 11 Nov - 18:29
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



Quand Yuna posa sa question, Shogun eu un début de sourire qui se dessina sur son visage…. Sourire qui disparut bien vite quand il comprit que ce n’était pas une blague de la part de la jeune femme. Il se racla la gorge et lâcha un petit rire gêné : il cherchait ses mots, c’était indéniable.

 
Il se décida enfin à parler, haussant une voix incertaine dans l’espèce de loge :
 
-Alors…. En fait… C’est simple ! C’est simple comme « bonjour »… Alors en fait c’est facile tu… Enfin non pas toi… Bon si toi… mais pas en première… Tu… -Il se tapa la paume de la main sur le front puis pris une grande inspiration- On reprend. Déjà c’est pas juste tenir compagnie aux hommes, tu peux aussi être amenée à le faire avec des femmes, ça c’est ok. Ensuite, tu vas pas faire que tenir compagnie… En fait, t’es même pas payée pour juste tenir compagnie –un soupir douloureux sorti de sa poitrine-…tu dois donner ton corps au client… Il fait ce qu’il veut de toi et plus il paye cher, plus il est libre de te faire ce qu’il souhaite… -Il se frotta l’avant-bras droit, un sourire triste sur le visage- on est tous passé par là et… C’est jamais plaisant… Personne n’aime devenir la poupée sexuelle de quelqu’un, mais… on est payé, enfin vous êtes payés pour faire ça. –Il posa une main compatissante sur l’épaule de Yunaleska- tu ne sais visiblement pas dans quoi tu t’es embarquée, mais comme tu as l’air de vouloir rester, qu’importe les circonstances, je ferai en sorte que tu t’en sortes…j’ai pas réussi à le faire pour la majorité des personnes qui se sont engagés auprès de Lilith, mais pour toi je réussirai !
 
Le téléphone de Shogun vibra dans sa poche. D’un geste, il le sortit et décrocha. Le son du téléphone, trop fort sans doute, permis d’entendre assez aisément Lilith demandée à Shogun de venir en urgence pour lui filer un coup de main. Il donna l’affirmative et raccrocha. Son regard se posa sur la jeune femme en face de lui :
 

-Je vais devoir y aller Yun’, fait attention à toi et surtout, évite de provoquer Lilith ou pire encore : Eris. Un moindre mot de sa part et Lilith te réduis en charpie. Si tu veux survivre parmi nous c’est la règle numéro 1 : Faire gaffe a et avec Eris. Bon, je te dois filer sinon je vais me faire trucider. Fait attention à toi, ok ?
 
Il quitta la pièce, non sans adresser un dernier signe de la main à Yunaleska. A peine de retour dans le centre de la Lune Noire, il attrapa son téléphone et envoya un message, il semblait faire attention à ne pas être vu et il ne put retenir un sursaut quand il attendit la voix d’un des jumelles, Lana :
 
-Tu fais quoi Sho’ ? Lilith t’attend et elle est pas contente.
 
Il esquissa un sourire faux en songeant en son for intérieur : non, sans blague…
 
Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yunaleska Zoldik
Fondatrice
Mercenaire
Kuroneko no Ansatsu
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Mer 15 Nov - 17:41

Quand l'agneau vient au loup...


Shogun semblait un peu confus de ma question, il répondit en cherchant bien ses mots...

Shogun: Alors... En fait... C’est simple! C’est simple comme « bonjour »... Alors en fait c’est facile tu... Enfin non pas toi... Bon si toi... mais pas en première... Tu...

Je le vis se taper la paume de la main sur le front puis prendre une grande inspiration, le jeune homme retrouvant ses mots...

Shogun: On reprend. Déjà c’est pas juste tenir compagnie aux hommes, tu peux aussi être amenée à le faire avec des femmes, ça c’est ok. Ensuite, tu vas pas faire que tenir compagnie... En fait, t’es même pas payée pour juste tenir compagnie... Tu dois donner ton corps au client... Il fait ce qu’il veut de toi et plus il paye cher, plus il est libre de te faire ce qu’il souhaite... On est tous passé par là et… C’est jamais plaisant... Personne n’aime devenir la poupée sexuelle de quelqu’un, mais, on est payé, enfin vous êtes payés pour faire ça. Tu ne sais visiblement pas dans quoi tu t’es embarquée, mais comme tu as l’air de vouloir rester, qu’importe les circonstances, je ferai en sorte que tu t’en sortes... J'ai pas réussi à le faire pour la majorité des personnes qui se sont engagés auprès de Lilith, mais pour toi je réussirai !

Yunaleska: Merci Shogun... Tu es vraiment gentil...

Avant qu'il ne puisse me dire quoi que se soit, le téléphone de Shogun sonna, c'était Lilith qui lui demandais de venir en urgence...

Shogun: Je vais devoir y aller Yun’, fait attention à toi et surtout, évite de provoquer Lilith ou pire encore : Eris. Un moindre mot de sa part et Lilith te réduis en charpie. Si tu veux survivre parmi nous c’est la règle numéro 1 : Faire gaffe a et avec Eris. Bon, je te dois filer sinon je vais me faire trucider. Fait attention à toi, ok ?

 
Il partit ensuite, me faisant un signe de la main que je lui rendis avec un sourire... C'est bien ce qu'il me semblait, il faut vraiment que je fasse attention à Eris...

Une bonne semaine plus tard... Je réussit peu à peu a m'adapter aux rythmes de la lune noire... Je me suis faite facilement une autre amie qui se nomme Serena... Elle est danseuse tout comme j'ai l'habitude de faire mais elle tient a ma future "relation" avec senpai car je lui ai très vite fait parler de ma situation. Elle a l'air de compatir de ma situation et m'a plus ou moins prise sous son aile, pour le moment. Quoi qu'il en soit, ce soir là à été une soirée spécial...

Un homme qui semblait particulièrement riche est arrivé dans la boite de nuit, particulièrement attirer par mon acolyte et moi même. Il était âgé d'au moins vingt cinq voir trente ans au maximum, il avait une grosse mallette avec lui, et était plutôt habiller simplement... L'homme en question avait des cheveux bruns mi-long et ses yeux était vert très clair, qui tire limite sur du jaune. Serena l'emmena dans une salle en privé, tandis que je tentais de chercher Shogun du regard avant de m’éclipser dans la pièce aussi.

Homme: Nous somme enfin au calme, puis je savoir vos nom mes demoiselles...?

Serena: Je me nomme Serena, et voici Yunaleska. Elle est nouvelle ici!

Homme: Je m'appel Kenichiro...


Serena lui adressa un magnifique sourire, l'homme la regarda de haut en bas, tout en faisant de même pour moi... Je trouvais qu'il s'attarda pas mal sur moi, cela me fit légèrement froncer les sourcils, mais cela avait l'air de bien plus lui plaire qu'autre choses...

Homme: Puis-je m'entretenir seul avec elle, je pairais 3000 Jénis en plus...

Serena: Je suis désolée, mais je ne...


Elle se fit arreter par l'homme qui lui fit signe de se taire...

Kenichiro: Je ne pense pas que tu sois libre de choisir quoi que se soit je me trompe...? Surtout si je met une belle somme sur ta copine et non sur toi!

Il pointa Serena avec son doigt, comme si il utilisait un flingue, mais il réagit bien plus vite que moi, car quand il tira sur Serena, je vis une balle de nen grâce a mon Gyo...

Yunaleska: SERENA!!!

Kenichiro se mit à ricaner sadiquement, je savais maintenant à quel type j'avais affaire. Il se leva et s'avança vers le corps de Serena où il commençait a y avoir pas mal de sang puis pris son trousseau de clés, tandis que moi, j'essayais de sortir... Il ne vaut mieux pas pour moi que je casse cette porte, rien que pour cela, j'ai peur de recevoir des remontrances de la part de quelqu'un.

Kenichiro: C'est inutile chaton, tu ne peux t'échapper d'ici, tu es piéger...

Yunaleska: Voila donc quel est ton vrai visage... Je me disais bien que tu cachais un truc louche...

Kenichiro: Je ne suis pas ici pour discuter... Fait ton boulot c'est tout ce que je demande!

Yunaleska: Tu n'aura rien de moi, bâtard!

Je le tuais du regard, l'homme saisit sa valise et jeta trois poignées de billets comme si c'était des confettis sur la table

Kenichiro: C'est ça que tu veux non? Les femmes d'ici font généralement ce que je veux quand je sort deux ou trois liasses de billets... Maintenant fait ce que je te demande et tout se passera bien... Yunaleska!

Il s'avança vers moi puis me tira assez violemment pour me faire tomber sur la table basse qui se trouvais près du canapé au fond de la salle, il me bloqua en se mettant au dessus de moi. Cet homme à vraiment de la poigne... Il tenait mes bras en hauteur pour que je ne puisse rien faire, mais pour le moment, je ne me débattais pas pour autant.

Yunaleska: Humpf! Tu me connais mal mon petit gars... Sache que je ne suis pas CE genre de femme!

Kenichiro se mit a légèrement ricaner, d'un rire pas rassurant du tout selon moi...

Kenichiro: Tu es vraiment intéressante... Princesse!

Il me plaqua encore plus sur la table, sa force fit un peu craquer le bois, ce qui me fit faire une moue des plus surprise... Car j'essayais de m'en défaire mais je n'y arrivais pas... Encore une fois, j'ai sous estimer mon adversaire... Il en profita pour mettre sa tête dans mon cou et me mordre afin de me laisser une marque, je me débattais comme une lionne en lui donnant des coup de pied assez violent qui ne le fit pas bouger d'un poil. Son erreur fit de lâcher un de mes bras pour me toucher intimement... Je délivra mon bras assez violemment, puis lui planta directement mes griffes dans son coeur tout en lui arrachant violemment, tous son poids tomba sur moi, me certifiant qu'il était bel et bien mort, mais ma folie meurtrière pris le dessus, je saisit sa valise puis lui éclata la tête avec, ne pouvant m’empêcher de verser quelques larmes, je n'avais jamais subit cela auparavant, j'en tremblais... Quand je repris mes esprits, je saisit mon portable puis envoya un message à Shogun pour lui dire qu'il y avait une urgence...

? RadioEuphoria for Prism

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci ma Grigri pour mon kit <3

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 27/05/2016
Age : 20
Localisation : La Lune Noire
Hier à 12:07
Quand l'agneau vient au loup...
"Attention au loup habillé en agneau..."

Feat Yunaleska Zoldik



Peu de temps eurent l’occasion de s’écouler entre le moment où la jeune femme envoya le message et le moment où plusieurs personnes débarquèrent dans la pièce. Le grand homme chauve était en tête, fidèle à lui-même, suivit de 3 autres personnes dans le même style que lui : chauve, en costard et le regard vide de sentiment. Après eux, Shogun s’engouffra dans la pièce, pour une rare fois aucun sourire ne venait égailler son visage et puis, sur ses talons, Lilith débarqua dans la pièce. Elle enjamba le cadavre de Serena sans lui lancer un regard et elle se planta devant Yunaleska, un léger sourire aux coins des lèvres. Avant qu’elle ne prenne la parole, elle balança enfin son regard sur la scène qui s’était déroulée dans son domaine :



 
-Je m’occupe de toi dans 30 secondes, j’ai quelques petites choses à régler avant.

 
La grande blonde se tourna vers la petite cour qui l’accompagnait et, adoptant une voix beaucoup plus professionnelle, bien plus autoritaire :
 
-Les Victor 2A et 2B –deux femmes, chauves, firent un pas en avant- couper ce qu’il reste de tête de notre très cher Kenichiro et faite la même chose avec sa bite, qu’on envoie tout ça à sa famille… Le reste du corps, Victor et Victor C1 ? –Les deux concernés firent eux aussi un pas en avant- jeter moi ça au chien, pareil pour le corps de Serana. Une fois que vous aurez fini de faire ça vous deux vous irez rendre une petite visite à sa petite famille… ramenez-moi tout ça et foutez-les dans la cave à viande… J’ai un peu de travail pour eux… J’ai eu une ou deux demande ces derniers temps.

 
Elle se tourna enfin vers la jeune Zoldik, un sourire carnassier sur le visage. Derrière elle, tout le monde s’afféraient, chacun exécutant au mot près ce que venait de dire leur patronne. Seul Shogun restait à ne rien faire, regardant avec un dégout à peine masqué les Victor s’activer à découper la charpie qui servait de tête au type. Il lança un regard plein d’appréhension à Yun’ puis dirigea de nouveau ses yeux sur sa mère qui se décida à reprendre la parole :
 
-Donc, ma belle, sache déjà une chose : ce genre d’évènement arrive très rarement. Normalement mes clients savent tous qu’il est INTERDIT de tuer mes gens… Particulièrement sous mon toit. Ensuite, si ça peut te rassurer tu ne travailleras pas avec la famille de ce type, c’est juste que j’ai toujours besoin de viande pour les clients avec des demandes…. Particulières. Et pour finir –elle s’approcha d’elle, se pencha, se retrouvant donc à moins de 5 cm de son visage- bienvenue chez toi, Yunaleska Azarov ! –elle se redressa et fit signe à Shogun de se rapprocher- Tu n’auras plus besoin d’appeler Sho’ à l’aide en cas de problème, je te passe sur le champ le numéro de ton Victor attitré, tu auras le droit à Victor….

 
Elle semblait chercher dans sa mémoire le matricule du Victor en question. Pendant ce temps, les Victor étaient déjà en train de quitter les lieux, chacun s’afférant à accomplir sa tâche le plus vite possible. Finalement, c’est Shogun qui reprit la parole :
 
-C’est Victor C3.

 
-C’est ça ! Merci mon petit Shogun –elle lui frotta gentiment l’épaule- Comme tu à l’air de bien t’entendre avec Sho’ c’est lui qui va te dire l’adresse de ton appartement et tu seras adorable de pensée à m’appeler quand tu te seras installée et si tu as besoin d’un truc hésite pas… Shogun, mon chéri tu lui donneras mon numéro de téléphone et celui de C3 –elle se tourna et commença à partir tout en faisant un signe de la main- je vous laisse, je me dois d’être là pour accueillir la petite famille.

 
Elle quitta alors la pièce dans un rire sardonique. Shogun la regarda partir et une fois qu’il fut sûr qu’elle avait quitté la pièce, il lâcha un soupir de soulagement puis offrit à Yun un grand sourire satisfait :
 
-Bah ça c’est mieux passé que je le pensais ! Bienvenue parmi nous petite sœur ! Maintenant, les numéros de téléphone –Il alluma son téléphone et donna le numéro de téléphone de Lilith ainsi que celui du Victor C3- Hésite quand même pas à m’appeler, les Victor ne sont pas connus pour être très loquaces et en cas de problème autre que des dangers de mort, ils savent rien faire. Bon le fait qu’ils n’aient plus de langue n’aide pas à la communication j’imagine…. Bref ! Ton appartement c’est le A6 dans le bâtiment A, c’est au 6ème étage, c’est juste à côté de la Lune Noire, le bâtiment tout de suite à gauche dès que tu sors. Bon, t’es dans le même bâtiment que nous, mais comme y’a un appartement par pallier, t’as pas de voisin, tes voisines du dessous c’est les jumelles, mais elles sont calme. – Il jeta un coup d’œil rapide à son téléphone et envoya un message tout aussi vite- je viens d’envoyer les gars nettoyer la salle, tu peux prendre l’argent qu’il y a dans la mallette si tu veux. Si Lilith laisse des jénis c’est qu’elle te les donnes. Tu as encore besoin d’aide pour un truc ? J’ai un peu de travail qui m’attend ce soir, ma cliente habituelle m’a demandée ce soir et je n’aimerai pas la faire attendre.
 
Code by AMIANTE

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jour 4 : White Spirit et eau de javel.
» arrivé du vagabond
» Quand on vient d'arriver : la timeline
» Le reveil du loup.
» Quand vient le début de l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter x Hunter Unlimited :: La Lune Noire-
Sauter vers: